Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adhérez au Front National !

                                        encart adhesion

A remplir et à retourner à :

F N 27

BP 63

27190 CONCHES EN OUCHE PDC

Chèque à l'ordre du    

FN 27   

Téléchargez le bulletin d'adhésion

ici

Municipales 2014

     municipales 2014  

 

   Téléchargez le pré-engagement de candidature 

                                 ici  

 

EVREUX BLEU MARINE

Téte de liste: Emmanuel CAMOIN 

FRONT NATIONAL

38,rue Josephine

BP:30511

27005 EVREUX CEDEX

*************************************************************   

LOUVIERS BLEU MARINE 

Téte de liste : Ludovic LARUE

http://ludoviclarue.unblog.fr/  

Courriel: ludoviclarue27@gmail.com 

contact : 06.70.42.31.61

 

************************************************************ 

LES ANDELYS BLEU MARINE

 Téte de liste :  Christophe DELACOUR

http://fn.lesandelys.over-blog.com/ 

Courriel: fn.lesandelys@gmail.com

contact : 06.34.01.09.69

 

************************************************************* 

LE NEUBOURG BLEU MARINE

Téte de liste : Jean Baptiste MARCHAND

9,avenue de la libération Appt 32

27110 LE NEUBOURG

http://une-autre-voix-pour-le-neubourg.overblog.com/

courrielleneubourgbleumarine@gmail.com                         

 

************************************************************  

VERNON BLEU MARINE

Téte de liste : Eric AKERMANN

BP:430

27204 VERNON Cedex

http://vernonmarine.blogspot.fr/

Courriel: vernonbleumarine@gmail.com

 

************************************************************  

 LA BARRE EN OUCHE BLEU MARINE 

  Téte de liste: Alain BIGOT

 

 

 

************************************************************  

LE THUIT - SIGNOL BLEU MARINE

Téte de liste :   Henri ROGIER

 

 

 

 

*********************************************************** 

NASSANDRE BLEU MARINE 

Tete de liste : Daniel LEBLANC

 

 

 

***********************************************************

ST SIMEON BLEU MARINE

Tete de liste : Bruno MAUCONDUIT

 

 

 

***********************************************************

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journal de bord de J.M Le Pen

       
    
  n° 327 / 12 juillet 2013 / /

 
Comme chaque semaine retrouvez le blog vidéo de Jean-Marie Le Pen présenté par Guillaume L’Huillier. 

Siège du FN 27 à Evreux

  Flamme-Haute-Normandie                  Blason Eure

 

Siège de la Fédération du FN 27 

 

38,rue Joséphine 27000 EVREUX

 

Par courrier: FN27  Bp:63  27190 Conches en ouche PDC

 

Courriel : frontnational27@gmail.com 

 

Jours des permanences: 

 Mercredi: 14h00 - 19h00

  Samedi:    9h00  - 12h00  

                        14h00 -  17h00  

 

18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 11:56

Par Paul Chaulet, publié le 17/06/2013 à 18:46, mis à jour à 20:48
Législative partielle: Villeneuve-sur-Lot, terrain de jeu du "nouveau FN"

 

Etienne Bousquet-Cassagne pourrait devenir dimanche prochain le troisième député frontiste de l'Assemblée nationale. Il rejoindrait alors Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen

Et si le Front national envoyait un troisième représentant à l'Assemblée nationale? Etienne Bousquet-Cassagne, 23 ans, est la surprise du premier tour de l'élection législative partielle dans le Lot-et-Garonne, organisée après la démission de Jérôme Cahuzac. Avec 26,04% des voix, le candidat FN talonne de peu l'UMP Jean-Louis Costes, sorti vainqueur avec à 28,71% des suffrages. Pénalisé par la forte abstention, le candidat PS, Bernard Barral, est éliminé. 

"Les électeurs ont sanctionné la débâcle du gouvernement", affirme le jeune frontiste, qui estime que "le climat politique actuel et les affaires ont également joué un rôle" dans son score. "Les Français sont ulcérés par l'état du pays. Le FN incarne cette nouvelle politique à laquelle ils aspirent", renchérit Steeve Briois, secrétaire général du FN. Que la défiance envers les politiques fasse le lit de l'extrême-droite n'est néanmoins pas nouveau, en témoigne le précédent du 21 avril 2002. Le résultat de dimanche s'inscrirait donc dans la droite ligne de ce vote contestataire, socle historique du succès du Front national? Pas vraiment. A y regarder de plus près, cette élection partielle est le parfait révélateur de la stratégie de "normalisation", entreprise par Marine Le Pen depuis son accession à la tête du parti en 2011. Explications. 

Etienne Bousquet-Cassagne, c'est "monsieur Tout-le-monde"

Le profil d'Etienne Bousquet-Cassagne retient l'attention: 23 ans, physique de gendre idéal, fils d'une commerçante et d'un agriculteur, le jeune homme prépare un BTS de commerce international. "Quelqu'un de la petite classe moyenne, représentatif de l'électorat que souhaite agréger le FN", assure Sylvain Crépon, sociologue spécialiste du Front national. "Il connait les difficultés de nos compatriotes. C'est monsieur Tout-le-monde", reconnaît Steeve Briois, qui ajoute: "On fait attention à ce que nos candidats correspondent à la sociologie française." 

On est ici loin des vieux grognards frontistes, anciens de l'OAS et coutumiers des dérapages verbaux. "Le FN choisit des candidats vierges d'engagement politique, qui ne sont pas associés aux côtés sulfureux du parti. L'avenir de ces derniers est compromis", souligne Sylvain Crépon. Candidate en 2012 face à Jérôme Cahuzac, Catherine Martin aurait subi ce relookage du Front national: "elle était trop connotée Algérie Française et copine avec le père Le Pen", confie à L'Express une connaissance d'Etienne Bousquet-Cassagne.  

Ce renouvellement générationnel touche d'ailleurs toute la France. C'est ainsi un candidat de 22 ans, Pierre Ducarne, qui sera tête de liste FN à Nancy aux municipales de 2014. Un casting destiné à rassurer les électeurs? "De la méritocratie interne", corrige Florian Philippot: "Nous sommes le premier parti chez les jeunes, nous devons en tenir compte." 

Surtout, Etienne Bousquet-Cassagne est bien implanté localement. "Je suis né à Villeneuve-sur-Lot, et j'y ai fait ma scolarité. Je suis un enfant du pays", déclare t-il à L'Express. Secrétaire départemental FN du Lot-et-Garonne, il était candidat aux cantonales de 2011 et aux législatives de 2012 dans une circonscription voisine: "Il y avait fait le meilleur score d'Aquitaine", assure Florian Philippot, vice-président du FN, qui estime que son protégé "a fait un fort travail d'implantation locale".  

"Pour conquérir le pouvoir, Marine le Pen a besoin de cadres locaux"

Un travail auquel n'est pas étranger son père, président de la chambre d'agriculture du Lot-et-Garonne? "Pas du tout", se défend Serge Bousquet-Cassagne, qui met en avance sa présence sur le comité de soutien du candidat UMP, Jean-Louis Costes. En coulisses, le père "soutiendrait fortement le fils", assure néanmoins une connaissance de la famille. "C'est vrai que les électeurs préfèrent des candidats qui sont implantés dans le département que des parachutés", reconnaît simplement l'intéressé. 

Etienne Bousquet-Cassagne, un profil de notable? L'expression aurait fait hurler le FN il y a quelques années. Plus maintenant. "Marine Le Pen veut le pouvoir. Pour le conquérir, elle a besoin de cadres locaux, qui se notabilisent ", assure Sylvain Crépon, qui met en lumière la rupture opérée par la nouvelle présidente : "Ces notables, Jean-Marie Le Pen n'en voulait pas. Il craignait de voir des barons locaux émerger et disposer d'une hégémonie locale. C'est pour cela que les choses ont mal tourné pour Jacques Bombard et Bruno Mégret".  

Cette rupture, Julien Rochedy, président du Front national de la jeunesse, l'assume: "Marine Le Pen l'a dit, elle souhaite que le FN soit une force ancrée dans les territoires et plus une force présidentielle." Et Steeve Briois, artisan de cette stratégie d'implantation locale, de définir le plan de bataille de l'égérie frontiste: "L'objectif de Marine Le Pen est de se doter d'une machine de guerre, de détecter les cadres, de les former et de les faire élire. Nous avons besoin de cadre dans les territoires pour assumer des responsabilités." 

 

Florian Philippot croit la victoire possible

Le deuxième tour de l'élection législative partielle sera-t-il le point de départ de mouvement? Florian Philippot y croit : "la victoire est possible. Lors de la dernière partielle dans l'Oise, on était à 12 points du candidat UMP au premier tour et on a perdu avec moins de 800 voix d'écart au second tour. 2,5 points séparent ici Etienne Bousquet-Cassagne du candidat UMP." 

Une issue à laquelle ne croit pas Sylvain Crépon: "La gauche fera barrage au FN dimanche prochain. Mais, les municipales de 2014 seront un test pour le FN. Le nombre de conseillers municipaux va augmenter, cela pourrait être le début d'une implantation." Et le sociologue de pointer les risques de cette entreprise de notabilisation: "En se normalisant, le FN perd sa spécificité et risque l'embourgeoisement: car pour garder des postes locaux, il faut passer des compromis." 


Journal L'EXPRESS

Partager cet article

Repost 0
Published by FN 27 - dans politique
commenter cet article

commentaires