Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adhérez au Front National !

                                        encart adhesion

A remplir et à retourner à :

F N 27

BP 63

27190 CONCHES EN OUCHE PDC

Chèque à l'ordre du    

FN 27   

Téléchargez le bulletin d'adhésion

ici

Municipales 2014

     municipales 2014  

 

   Téléchargez le pré-engagement de candidature 

                                 ici  

 

EVREUX BLEU MARINE

Téte de liste: Emmanuel CAMOIN 

FRONT NATIONAL

38,rue Josephine

BP:30511

27005 EVREUX CEDEX

*************************************************************   

LOUVIERS BLEU MARINE 

Téte de liste : Ludovic LARUE

http://ludoviclarue.unblog.fr/  

Courriel: ludoviclarue27@gmail.com 

contact : 06.70.42.31.61

 

************************************************************ 

LES ANDELYS BLEU MARINE

 Téte de liste :  Christophe DELACOUR

http://fn.lesandelys.over-blog.com/ 

Courriel: fn.lesandelys@gmail.com

contact : 06.34.01.09.69

 

************************************************************* 

LE NEUBOURG BLEU MARINE

Téte de liste : Jean Baptiste MARCHAND

9,avenue de la libération Appt 32

27110 LE NEUBOURG

http://une-autre-voix-pour-le-neubourg.overblog.com/

courrielleneubourgbleumarine@gmail.com                         

 

************************************************************  

VERNON BLEU MARINE

Téte de liste : Eric AKERMANN

BP:430

27204 VERNON Cedex

http://vernonmarine.blogspot.fr/

Courriel: vernonbleumarine@gmail.com

 

************************************************************  

 LA BARRE EN OUCHE BLEU MARINE 

  Téte de liste: Alain BIGOT

 

 

 

************************************************************  

LE THUIT - SIGNOL BLEU MARINE

Téte de liste :   Henri ROGIER

 

 

 

 

*********************************************************** 

NASSANDRE BLEU MARINE 

Tete de liste : Daniel LEBLANC

 

 

 

***********************************************************

ST SIMEON BLEU MARINE

Tete de liste : Bruno MAUCONDUIT

 

 

 

***********************************************************

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journal de bord de J.M Le Pen

       
    
  n° 327 / 12 juillet 2013 / /

 
Comme chaque semaine retrouvez le blog vidéo de Jean-Marie Le Pen présenté par Guillaume L’Huillier. 

Siège du FN 27 à Evreux

  Flamme-Haute-Normandie                  Blason Eure

 

Siège de la Fédération du FN 27 

 

38,rue Joséphine 27000 EVREUX

 

Par courrier: FN27  Bp:63  27190 Conches en ouche PDC

 

Courriel : frontnational27@gmail.com 

 

Jours des permanences: 

 Mercredi: 14h00 - 19h00

  Samedi:    9h00  - 12h00  

                        14h00 -  17h00  

 

12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 14:21

L'archipel des Comores, (T.O.M. depuis 1946) était sous protectorat français depuis 1886, l'île de Mayotte ayant été vendue auparavant à la France par le sultan en 1841.

 

 En 1974, un référendum plébiscitait l'indépendance de l'archipel, mais les Mahorais (habitants de Mayotte) votèrent massivement pour le maintien de leur petite île dans la république.

En 1976, un nouveau référendum - île par île - confirmait cette demande et maintenait donc Mayotte dans le giron de la république.

Pour faire bonne figure, un nouveau référendum en 2009 attribuait à Mayotte (par 95 % de voix favorables) le statut de département français d'outre mer, statut qu'elle obtînt officiellement en 2011 (1).

Pour situer le décor, avec 212 000 habitants et 376 km2, Mayotte représente à peu près la population du XV° arrondissement de Paris sur une superficie égale à celle de la commune des Saintes Maries de la Mer (une des plus étendues de France métropolitaine) (2).

Bien évidemment, le gouvernement comorien ne manqua pas de revendiquer la souveraineté sur cette petite île, et la France fait encore des pieds et des mains pour éviter de se faire allumer par l'ONU sur ce sujet sensible.

Lors de la création de ce nouveau "département", nous avions exprimé à plusieurs reprises sur ce blog ce que nous en pensions. Voici - entre autres - ce que nous écrivions en mars 2009

 

Il est né, le 101ème département français !!! Alleluia. Enfin… plutôt Allah Akhbar !

Investissez dans l’archipel des Comores ! Dans quelques mois, quelques années, une manne publique extraordinaire va s’abattre sur l’île pour créer un pouvoir d’achat digne de celui des Antilles. RMI, RSA, allocations familiales, indemnités chômage, Conseil Général, Conseil Régional, préfectures et sous-préfectures, DDE, DDA, pléthore de fonctionnaires surpayés (+ 60 % ? + 100 % - le gouvernement hésite encore).

Tout ça dans une île de 200 000 habitants (à peu près, car l’état civil n’y existe pas encore !).

Et en prime, vous pourrez même vous marier dans le seul département où la polygamie restera autorisée. Car il y a gros à parier que, pour « respecter la culture locale », les promesses de l’état de mettre un terme au droit coutumier ne seront pas tenues.

Investissez surtout dans les maternités privées qui vont pousser comme des champignons.

Toutes les femmes de l’archipel viendront accoucher à Mayotte, non seulement pour des raisons de santé, mais surtout pour la future nationalité de leurs rejetons. Ah ! Le droit du sol !

Ne rigolez pas. Qui va payer tout ça ?

C’est normal, la France est un pays riche, la crise est loin. On a des réserves, peu d’endettement, le budget est excédentaire. Vive l’euro !

Continue, Nicolas, tu tiens le bon bout !

 

Vous noterez en passant les capacités divinatoires de notre blog. Il est aujourd'hui de notoriété publique que la première maternité de France (en nombre de naissances) se trouve à Mayotte, où viennent accoucher toutes les femmes de l'archipel, d'abord pour la qualité et la gratuité des soins, et ensuite (et surtout) pour - après avoir obtenu l'indépendance -, fabriquer de bons petits Français, futurs assistés sociaux. 8000 naissances par an ! Et ce grâce à ce dogme imbécile du "droit du sol" qui ferait d'un veau un poulain pourvu qu'il naisse dans une écurie... (3)

Quant à la dernière remarque, on n'était qu'en 2009, et, effectivement, Sarkozy tenait "le bon bout"... pour se faire remercier 3 ans plus tard...

Bref, si je vous parle de Mayotte aujourd'hui, c'est parce qu'il s'y passe semble-t-il des choses bizarres.

Voici ce qu'on pouvait lire avant-hier sur le site " Résistance Républicaine" (information reprise ensuite par l' Observatoire de la Christianophobie).


 

Une institutrice enterrée de nuit et en cachette parce que chrétienne, à Mayotte ?

 

 

Une rumeur voudrait qu’il se soit passé une chose impensable à Mayotte, département français.
Une institutrice, qui était à Mayotte depuis 30 ans, y serait morte il y a quelques semaines.
Jusque-là, tout est dans l’ordre des choses…

Là où ça se corse c’est que les villageois auraient refusé de l’enterrer au motif qu’une chrétienne apporterait le mauvais oeil à leurs morts…

Nous sommes en 2013, en France, dans un département français, même si la France a fait beaucoup de concessions à la culture mahoraise traditionnelle et aux musulmans, notamment en n’abolissant la polygamie qu’à partir de 2005, sans effet rétroacitf et en donnant le choix aux musulmans de relever de la justice commune ou de relever du droit musulman (Les Mahorais peuvent choisir entre :

  • le statut de droit commun, identique à la métropole (notaires, administrations, tribunaux…),
  • un statut personnel dérogatoire au code civil et à la laïcité, réservé aux musulmans originaires de Mayotte (ou éventuellement d’autres îles des Comores ou du nord-ouest de Madagascar). Ils peuvent renoncer à ce statut et choisir le statut de droit commun.

Le statut personnel peut toucher l’état des personnes mais aussi le droit des successions (discriminations selon la religion des héritiers) ou le droit foncier42.).

Il semblerait que le Préfet, alarmé, ait cherché désespérément une solution, et que ce soit le maire de Mamoudzou, le chef-lieu du département qui, en désespoir de cause, ait trouvé la solution.

L’institutrice chrétienne aurait été enterrée furtivement, de nuit, et en cachette…

On aimerait en savoir davantage sur cette rumeur et avoir une confirmation ou un démenti du maire et /ou du Préfet.

Cela semble fou, d’autant que, si on en croit Wikipedia, il y a bien 4000 chrétiens à Mayotte et qu’on peut supposer qu’ils ne sont pas tous immortels… «  De tradition sunnite, introduite par des populations arabo-persanes, profondément imprégnée à la culture swahilie des Comores, religion structurant une société teintée de croyances africaines et malgaches, l’islam est pratiqué par 95 % de la population mahoraise. Dès l’âge de 6 ans, les enfants fréquentent en parallèle l’école coranique et l’école primaire de la République.

La communauté catholique, très minoritaire, formée d’environ 4000 personnes, ne dispose que d’une seule paroisse avec deux lieux de cultes : l’église Notre-Dame-de-Fatima à Mamoudzou et l’église Saint-Michel à Dzaoudzi41 »

Alors quid de cette malheureuse institutrice ? Résidait-elle dans un village sans chrétiens ? Avait-elle demandé explicitement à être enterrée dans ce village qui refuserait les chrétiens ? Pourquoi n’a-t-on pas trouvé un autre lieu, un autre village, ailleurs et a-t-on choisi de lui faire suivre la voie de Molière… près de 4 siècles plus tard ? D’ailleurs si on avait trouvé un autre cimetière, il n’en resterait pas moins qu’il n’est pas acceptable que des habitants d’un village français, qui reçoivent tous les avantages de la métropole osent refuser la loi et tous ses droits à l’un des habitants, quel qu’il soit, quelle que soit sa religion, quel que soit son sexe…

Que de questions pour lesquelles nous espérons que la Préfecture et le maire* donneront des réponses, car il est bien clair que nous ne pourrons en rester là. Est-il pensable, si tout cela était vrai, que les chrétiens soient chassés des cimetières en terre française ?

*Mairie de Mamoudzou,
Rue du Commerce
BP 01 – 97600
Mamoudzou Mayotte
tél : +262 269 639 100 ou +262 269 611 101
fax : +262 269 639 134

 

Marc Le Stahler

 

 

 

Source :

 

 

Chers amis, ce dossier de Mayotte en fait partie.

1) Ou plutôt le statut de "Région Monodépartementale" comme l'avait dit joliment à l'époque de la régionalisation de Mauroy un élu martiniquais pour éviter qu'on crée une Région, réunissant les 3 départements de la zone Caraïbes (Martinique, Guadeloupe, Guyane). C'est quand même mieux, pour les élus comme pour les fonctionnaires qui y émargent, d'avoir deux instances territoriales (un Conseil Général et un Conseil Régional) au lieu d'une seule... "Cà crée de l'emploi", comme le disent et le pensent sérieusement les socialistes avec leur intelligence de poisson rouge.

Il convient cependant de rappeler que ce coûteux doublon du millefeuille administratif aurait dû être supprimé, puisqu'une importante réforme territoriale, fusionnant les 2 assemblées, avait été préparée sous la gestion Sarkozy (lois organiques validées par le Conseil Constitutionnel et publiées au JO). Cette loi - comme tout ou presque de ce qui avait été réalisé sous Sarkozy - a été purement et simplement annulée par Hollandescu, mu par une haine inexplicable et sans doute d'ordre pathologique.

A noter que les 212000 habitants de Mayotte sont aujourd'hui représentés au Parlement par 4 élus (2 députés et 2 sénateurs).

(2) 70 % des mahorais ont moins de 25 ans et près de 50 % sont illettrés.

(3) Le taux record de natalité (2,7 %) arrive juste après celui de la Guyane (qui a les mêmes problèmes de voisinages avec les populations étrangères franchissant les fleuves pour venir accoucher en territoire français).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FN 27 - dans politique
commenter cet article

commentaires