Véronique Dubarry « il faut éduquer les riverains les salles de shoot ». Véronique Dubarry est élue écologiste du dixième arrondissement et elle milite chaudement pour l’installation d’une salle de consommation de l’héroïne. Toutefois ces salauds de riverains ne sont pas d’accord et Madame Dubarry en bonne gauchiste veut les rééduquer.

Madame DuBarry pense qu’il y a des risques de nuisances « comme pour tout bâtiment public ». Pardon, mais un bâtiment qui abrite les services du trésor public ne crée pas de nuisances…

Madame Dubarry affirme que les salles de consommation de Genève et de Bilbao présentent un bilan positif. C’est au moins une contrevérité, à Genève et à Bilbao ça ne fonctionne pas du tout, la consommation n’a pas baissé, le nombre de consommateurs a augmenté et les riverains ont une vie très difficile.

Mais Madame Dubarry veut donc rééduquer les riverains. Elle veut faire auprès d’eux un travail de pédagogie. Comment ? Elle ne le dit pas, pour expliquer quoi, elle ne le dit pas non plus. Madame Dubarry ajoute, pour faire bonne mesure, que, selon elle, il faudrait plusieurs salles de consommation gratuite dans Paris

La fédération du Front National de Paris dénonce ces propos qui banalisent la grande délinquance et la consommation de la drogue. La fédération du Front National de Paris sera aux côtés des riverains et non pas aux côtés des trafiquants à qui Madame Dubarry va rendre la vie encore plus belle.